augmentation mammaire par injection de graisse

L’augmentation mammaire par injection de graisse

Une autre méthode pour l’augmentation mammaire consiste à faire de l’injection de graisse. Cette technique encore peu habituelle dans la chirurgie esthétique commence à prendre de plus en plus d’ampleur du fait qu’elle présente moins de risques par rapport aux prothèses mammaires. Mais qu’en est-il vraiment de l’injection de graisse ?

Lipofilling augmentation mammaire

Qu’est-ce que la technique d’injection de graisse ?

Aussi appelée « Lipofilling », l’injection de graisse est une technique qui combine deux étapes : la liposuccion puis l’autogreffe de tissu adipeux. Plus concrètement cela consiste à prélever de la graisse sur le corps, là où il y en a trop (genoux, hanche, fesse, cuisses, etc.) et la transférer là où il n’y en a pas. La graisse prélevée est autologue, c’est-à-dire au sein même de votre propre organisme. Ainsi, le risque de rejet est moindre contrairement à un implant qui peut être rejeté par l’organisme. Le résultat est plus naturel.

Comment est réalisée la lipofilling ?

La lipofilling se fait en bloc opératoire par un chirurgien. L’opération dure généralement deux heures en anesthésie générale et en hospitalisation ambulatoire (vous sortez le jour même). Elle est assez longue du fait qu’elle est divisée en deux étapes.

Le chirurgien procède d’abord à l’aspiration des amas graisseux sur une zone du corps. La graisse est ensuite purifiée et nettoyée par le procédé de centrifugation. Les microparticules greffables sont injectées dans les seins.

Le chirurgien esthétique, après des consultations préalables, est le seul apte à décider si votre corps ou non peut subir une liposuccion et une injection de graisse. Il doit évaluer votre motivation, mais le plus important, votre état de santé. Il détermine s’il existe des contre-indications au lipofilling des seins. En outre, il faut aussi effectuer un bilan préopératoire.

Après la chirurgie, vous devez attendre 3 à 4 semaines avant de faire du sport pour surveiller votre état de santé et avant de mettre un décolleté pour éviter une pigmentation esthétique. L’opération coute environ 2500 euros à 4000 euros.

Dans quel cas recourir à l’augmentation mammaire par injection de graisse ?

Le lipofilling est une technique courante utilisée dans la restructuration mammaire après un cancer. Dans ce contexte, elle est utilisée non pas pour créer de nouvelles paires de seins, mais pour corriger les asymétries ou les petits défauts de décolletés par exemple. Cette pratique est notamment autorisée en cas de mastectomie totale.

Lipofilling cancer du sein : restructuration

Sur le point de vue esthétique, le lipofilling est utilisé dans le contexte d’augmentation mammaire modérée (un ou deux bonnets), pour avoir un rendu naturel. Il permet de corriger un sein déformé après un implant. Il permet aussi de sculpter une forme de sein plus harmonieuse. Entre autres, le lipofilling aide à lisser la peau et à corriger les courbes. Il est donc tout à fait adapter aux femmes ayant une petite poitrine et souhaitant un meilleur rendu.

Quelles sont les conditions requises ?

Plusieurs facteurs sont pris en compte pour que la lipofilling se passe dans les meilleures conditions. Entre autres, cette technique ne peut se faire que sur une personne de moins de 35 ans, ne présentant aucun risque de cancer et sans antécédents personnel ni familial.

En outre, le lipofilling est particulièrement indiqué aux femmes assez menues ou rondes. Si vous êtes de nature mince, il est peu envisageable de faire de l’augmentation mammaire par injection de graisse. En effet, il existe une quantité de graisse nécessaire pour que la technique soit la plus naturellement réussie. Seul le chirurgien est en mesure de déterminer la quantité nécessaire de graisse. Cela varie entre 400 à 800ml par seins.

Les avantages de la technique

L’injection de graisse autologue peut être avantageuse notamment parce que les risques de rejet sont minimes. Il s’agit d’une partie de votre propre organisme. Il n’existe non plus un risque potentiel de rupture. Il n’existe aucun produit chimique ni corps étranger pouvant entrainer de lésions ultérieures.

L’injection de graisse pour l’augmentation mammaire n’engendre aucune douleur ni aucune cicatrice. L’aspect du sein, tout comme la palpation, reste naturel, car la graisse est molle. De plus, il n’y a aucun effet sur un allaitement ultérieur.

Decolleté avec augmentation mammaire par injection de graisse

Par ailleurs, le lipofilling des seins ne nécessite aucun entretien ou maintenance, contrairement aux implants. Il suffit juste consulter sans chirurgien et faire une radiologie régulière. Il ne faut pas oublier que grossir de la poitrine via la chirurgie nécessite un suivi régulier et obligatoire pour un rendu efficace et sain.

Les contreparties

L’augmentation mammaire par injection de graisse est encore une technique en phase évolutive. Elle ne donne pas vraiment des résultats exacts. L’augmentation peut être en excès, ou au contraire, insuffisante.

En outre, vous devez savoir que les graisse injectées sur les seins continuent leur activité. C’est-à-dire qu’elles sont vivantes. Les seins peuvent également s’affaisser. Si vous perdez de poids, la graisse s’affaisse. Si vous en gagnez, les seins augmenteront également. Il faut aussi savoir que la présence de graisse autour des seins rend le dépistage du cancer un peu plus difficile. Il ne permet pas non plus de prévenir le cancer. Il convient donc de faire une radiologie annuelle afin de prévenir les risques de complications ou de cancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE RECOMMANDATION
⭐⭐⭐⭐⭐
Note : 5/5 sur 624 avis

La crème naturelle Vollure pour Grossir de la Poitrine

DÉCOUVRIR MAINTENANT
Vollure - Crème pour grossir des seins
close-link