La grossesse et l'évolution des seins

Grossesse : comment les seins évoluent ?

Pendant la grossesse, les seins, comme le ventre, subissent des modifications. La poitrine peut devenir sensible, elle peut aussi augmenter de taille, ou changer de couleur. Pour cause, les hormones qui modifient les seins pour les préparer à l’allaitement. Si l’évolution des seins durant la grossesse n’est pas source de gêne, il convient tout de même de prendre les précautions nécessaires pour bien soigner votre poitrine.

Gonflement des seins : les premiers signes de grossesse

Dès le premier mois de la grossesse, les seins vont se métamorphoser. C’est tout à fait normal, car ce sont d’ailleurs les premiers signes d’une grossesse. En effet, les canaux galactophores qui acheminent le lait maternel se multiplient dans la glande mammaire. Stimulée par les hormones, la glande mammaire devient inflammatoire : c’est ce qui provoque le gonflement des seins, la sensibilité, le changement de couleur des aréoles.

Grossesse et taille des seins

Mais cette augmentation va varier chez les femmes. Certaines peuvent ne rien remarquer quand d’autres verront leurs seins augmenter de deux bonnets. Les seins peuvent devenir également plus lourds. À cause de la progestérone et de l’œstrogène qui réagissent, la poitrine retient plus de liquide. Ce qui fait qu’à la fin de la grossesse, une femme peut obtenir 900g à 1 kg de poids supplémentaires dans les seins.

La sensibilité des seins et des mamelons

Dès la troisième ou la quatrième semaine de grossesse, le développement hormonal et la modification de la structure des seins vont créer une sensibilité et une sensation de tension dans les seins et les mamelons. Certaines femmes souffrent alors de sensibilité dès qu’elles touchent ses seins. D’autres vont avoir une sensation douloureuse surtout lorsqu’elles portent un soutien-gorge.

Sensibilité des seins durant la grossesse

Les mamelons peuvent aussi devenir sensibles et sont sujets à de fourmillements. Ils peuvent devenir une zone érogène qui peut suffire à vous exciter pendant l’acte sexuel. Les douleurs s’estompent généralement très vite, mais cela dépend de la femme. Il est possible que les sensations douloureuses trainent jusqu’à la naissance.

Apparition des veines : la préparation à la lactation

À partir de la 15e semaine de grossesse, des veines peuvent apparaitre sur les seins. Celles-ci deviennent plus visibles au cours du dernier trimestre. Cela signifie que les seins commencent à se préparer à l’allaitement.

Les cellules productrices de lait s’activent et commencent à produire le lait vers la 22e semaine. Le colostrum est le premier liquide secrété par les seins. Il est riche en anticorps et protège le bébé des infections. Toutefois, jusqu’ à la naissance et à l’allaitement proprement dit de votre bébé, ce liquide sera réabsorbé par le corps. En effet, l’action des hormones empêche le lait de fuir ou de s’accumuler. Des sensations de picotement ou de démangeaisons peuvent être aussi ressenties sur les mamelons durant cette période.

Changement de couleur des mamelons : préparation à l’allaitement

Pendant la période du deuxième trimestre, les mamelons et les aréoles (cercle de peau autour du mamelon) changent de couleur et deviennent plus foncés. Cette couleur peut rester même après la naissance. Cela varie selon les femmes. Des petites bosses peuvent apparaitre autour de l’aréole. Ces petites irrégularités, de la taille d’un bouton, se nomment tubercules de Montgomery. Elles produisent une sorte d’huile hydratante qui permet de protéger les seins des infections et des douleurs pendant l’allaitement.

Des études scientifiques ont démontré que l’odeur de cette huile se rapproche de celle du liquide amniotique et guide le nouveau-né vers le sein à sa naissance. Si la production d’huile vous gêne, il est recommandé de ne pas utiliser une serviette pour le retirer. Utilisez plutôt des compresses que vous tamponnerez sur la zone des seins afin d’enlever le surgras.

Les vergetures : dernière étape de la grossesse

Au fur et à mesure que votre grossesse évolue, les seins se modifient et prennent davantage de la taille. Il est donc tout à fait normal que des vergetures apparaissent vers la fin du deuxième trimestre ou durant le troisième trimestre de grossesse. Car plus les seins grossissent, plus la peau s’étire.

Vergetures sur les seins enceinte

Certaines femmes peuvent ne pas avoir des vergetures sur les seins, mais si vous êtes sujettes à cette affection de la peau, il suffit juste d’utiliser de la crème hydratante pour les atténuer. De toute façon, elles s’estomperont au fil de l’allaitement.

Écoulement du colostrum : la naissance est proche

Au cours du troisième trimestre, les seins vont devenir plus lourds. Le colostrum commence à s’écouler avant même la naissance. C’est durant cette période que les seins ont le plus besoin de soutien. Il faut donc porter un soutien-gorge ou une brassière adaptée le jour comme la nuit. Cela permet d’éviter les douleurs et les blessures.

Portez également des compresses mammaires ou des coussinets d’allaitement si le colostrum s’écoule et gêne votre confort. Surtout, il ne faut pas oublier d’hydrater vos seins à mesure qu’ils évoluent durant la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE RECOMMANDATION
⭐⭐⭐⭐⭐
Note : 5/5 sur 624 avis

La crème naturelle Vollure pour Grossir de la Poitrine

DÉCOUVRIR MAINTENANT
Vollure - Crème pour grossir des seins
close-link