femme et bas de contention

Femmes : quand devriez-vous mettre vos bas de contention ?

Les bas de contention ne sont en général pas portés pour le plaisir. Ils sont de véritables solutions thérapeutiques pour soigner les pathologies veineuses. Aussi, préviennent-ils lesdites pathologies. Ils vont immobiliser une articulation, comprimer des tissus pour in fine favoriser une meilleure circulation veineuse. Mais, quand est-ce qu’il faudra les mettre concrètement ? Découvrez ici les différentes raisons pour lesquelles il est important de porter vos bas de contention.

Que sait-on du rôle des bas de contention pour l’organisme humain ?

Bas de contention

Les bas de contention existent pour soigner les problèmes veineux. Ces bas que vous découvrirez lorsque vous cliquez ici ont une faible élasticité. Ils vont exercer une pression dégressive sur la jambe afin de permettre au sang de remonter dans la jambe. En effet, lorsque vous restez longtemps debout sans réellement bouger, les veines au niveau des jambes ne favorisent pas une réelle remontée du sang vers le cœur. Les veines n’ont plus assez de force pour aider le sang à remonter. Dès lors, vous pouvez souffrir d’insuffisance veineuse. Grâce aux bas de contention, le retour veineux devient effectif. Ainsi, vous ne constaterez plus les symptômes d’une insuffisance veineuse. On les portera donc dans les cas qui suivent.

Une sensation de jambes lourdes

Les jambes lourdes sont les preuves d’une insuffisance veineuse. Elles prouvent alors que le sang ne remonte pas bien de vos jambes vers votre cœur. Beaucoup ressentiront cela après une journée extrêmement exténuante ou après avoir soulevé de façon répétitive de lourdes charges. Aussi, lorsqu’il fait chaud toute la journée et vous devez passer tout votre temps justement à travailler, vous serez sujet à ce mal. L’excès de poids et le manque d’activité physique peuvent aussi occasionner cette sensation de jambes lourdes. Au fil des jours, vous constaterez que les douleurs deviendront de plus en plus importantes. Dès que cela se fait constater, vous devez porter vos bas de contention pour favoriser une meilleure circulation du sang.

La thrombose veineuse

La thrombose veineuse est aussi l’un des cas où le port des bas de contention est fortement recommandé. Il est question plus précisément ici de la formation anormale d’un caillot sanguin dans l’une des veines. Les bas de contention grâce à la pression qu’ils exercent sur vos jambes combattront tout entassement de sang surtout au niveau des jointures. Les bas de contention qui sont plus conseillés dans le cas d’espèce sont les bas de classe 2 et 3. Lorsque vous devez voyager en avion, il est aussi important de mettre vos bas de contention, car vous n’aurez pas réellement la chance de bien détendre vos jambes et risquez donc d’avoir la thrombose.

L’embolie pulmonaire

Il faut également noter que les bas de contention sont très efficaces en cas d’embolie pulmonaire. Il s’agit ici d’une migration d’un caillot de sang qui est formé généralement dans les jambes vers la circulation artérielle pulmonaire où il sera logé. Dès lors, vous ressentirez des douleurs au niveau de votre cage thoracique et vous pourrez parfois avoir du mal à respirer. Vous devez alors vous servir de ses bas, lorsque vous devez rester immobile à la suite d’une affectation médicale ou à un alitement prolongé.

Les varices et la grossesse

Lorsque vous ressentez des crampes dans vos jambes, des fourmillements, des veines bleues dilatées et qui saignent, vous devez mettre vos bas de contention. Vous êtes en face de la varice. En portant vos bas de contention, vous empêcherez les complications qui peuvent en découler comme les ulcères variqueux. Les femmes enceintes doivent aussi porter les bas de contention pour éviter la thrombose veineuse et également les varices.

Si vous êtes enceinte, sachez que votre volume sanguin augmentera entre 20 et 45 % du début de votre grossesse jusqu’à sa fin. Il faudra que rien n’empêche la bonne circulation du sang. Cela est principalement dû au changement que vient de subir et subira encore votre corps durant toute cette période. On pense ici aux jeux des hormones, à la prise de poids, à la pression de l’utérus, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *