importance des seins dans la sexualité

Quelle est l’importance des seins dans la sexualité d’un couple ?

Au fil des années, l’espèce humaine développe des fonctions érotiques depuis les données somatiques. Bien que physiquement, nous soyons toujours identiques, l’attirance pour l’autre a grandement évoluée. Toutefois, la poitrine de la femme garde toujours son importance dans un couple. Les seins étaient, et continuent d’être, considérés comme le symbole de la féminité.

Plusieurs théories expliquent pourquoi les hommes sont si attirés par les seins de la femme. On croit par exemple, que cette attirance est liée à certains neurones qui favorisent l’attachement d’une mère à son bébé via l’allaitement. En caressant et en stimulant les seins au cours des rapports sexuels, un homme pousse sa partenaire à l’aimer davantage. Zoom sur le rôle des seins dans la sexualité d’un couple !

Pourquoi les hommes sont attirés par les seins d’une femme ?

En fait, il y a plusieurs théories là-dessus. La communauté scientifique ne s’est pas mise d’accord sur une seule raison. Certains estiment que, autrefois, on croyait que la femme ayant une forte poitrine été beaucoup plus fertile et capable de nourrir convenablement son bébé. Tandis que d’autres, croient que tout est lié à un réseau de neurone présent dans le cerveau de la femme. Ce dernier intervient lors de l’allaitement et favorise l’amour et l’attachement d’une maman pour son petit. Ce réseau pourrait également être stimulé lors des rapports sexuels, lorsque l’homme caresse les seins de sa conjointe, la poussant ainsi à se concentrer pleinement sur son amant.

Seins et … cerveau !

Selon un neurologue américain, l’attirance pour les seins est une réaction hormonale. Ce dernier explique qu’au cours de l’allaitement, le cerveau de la femme libère une hormone, dite Ocytocine, l’hormone de l’amour et de la confiance. Résultat : la maman accorde toute son affection à son bébé.

Ce réseau neurologique aurait deux fonctions, puisqu’il intervient même au cours des rapports sexuels et se stimule via les caresses.

Les seins jouent également un rôle important lors des relations sexuelles puisque leur stimulation active les mêmes zones du cerveau, qui sont activées par le clitoris et le vagin.

Donc, tout comme pour les bébés, les gestes doux et délicats d’un conjoint au cours d’un rapport sexuel stimulent la libération de l’Ocytocine, donc, l’attention de la femme est complètement accordée à son amant

Instinctivement, l’homme « aime » les seins de la femme car cette région est responsable de l’affection et de l’amour.

Pour confirmer cette théorie, le neurologue se base sur une étude statistique qui montre que les hommes attirés par les seins sont beaucoup plus « reproducteurs » que les autres.

Pour résumer, l’attirance pour les seins chez les hommes est devenue, instinctivement, une norme, selon la sélection naturelle.

couple faisant un câlin

L’homme serait-il le seul à aimer les seins ?

Si l’attirance pour les seins est une réaction naturelle et liée au cerveau, pourquoi l’homme serait-il le seul mâle à être attiré par la poitrine de la femme ?

En fait, l’explication est toute simple : l’Homme est l’un des rares mammifères monogames. Les quelques espèces monogames restantes n’ont pas cette particularité de faire l’amour en face à face. Ainsi, cette attirance n’a pas été sélectionnée au cours de l’évolution.

L’allaitement et la sexualité

Dans la culture occidentale, le sein possède une double fonction :

  • Un sein nourricier ;
  • Un sein érotique ;

Le sein nourricier intervient pour l’alimentation et la survie des nouveau-nés. Tandis que le sein érotique représente une zone érogène primaire qui joue un rôle très important dans l’excitation et l’éveil sexuel aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

La stimulation du sein est un geste très important que ce soit au cours des préliminaires ou des préludes.

Entre mère et femme !

Comment les femmes peuvent-elles se retrouver avec cette double fonction de l’une des parties les plus importantes de leur corps ?
En fait, la maternité laisse un impact énorme sur l’identité de la femme. Si certaines femmes réussissent à se détacher délibérément de ces deux identités, d’autres peinent à se réconcilier avec leur corps notamment après l’accouchement et l’allaitement et toutes les transformations qui vont avec.

Orgasme des seins

Les parties génitales n’ont, contrairement à ce qu’on puisse penser, le monopole sur l’orgasme. Les seins pourraient également déclencher cette vague de plaisir.

En fait, le téton est tout comme le clitoris et le sexe masculin, un organe érectile.
Au pic de leur stimulation, les mamelons deviennent tout durs et doublent de volume. La succion de la poitrine induit la libération de l’ocytocine et de la prolactine, deux hormones qui stimulent l’excitation et l’orgasme chez la femme.

Au final, précisons qu’à chacun sa sensibilité, que l’on soit homme ou femme. Ainsi, l’intensité des sensations ressenties au cours d’un rapport sexuel diffèrent d’une personne à une autre.
Certaines femmes peuvent être plus sensibles des seins. C’est une question de nature et d’hormones, donc inutile de se mettre en alerte si vous ne ressentez pas de l’excitation via votre poitrine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *